Avis de concertation préalable

Publié le 22 Juillet 2021
Thématiques :
Déclaration de projet emportant mise en comptabilité du Plan local d’urbanisme.Projet d’installation d’une usine de fabrication de batteries – ZAC de Lambres Cuincy

En accord avec l’objectif d’un développement durable et face aux évolutions réglementaires relatives à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (réduction de 55% des gaz à effet de serre à l’horizon 2030), les constructeurs de véhicules automobiles souhaitent s’inscrire dans une démarche active en faveur du climat en adaptant leur offre de véhicules. En 2019, les vente de voitures particulières électriques étaient de 3.3% en Europe, elles sont passées à 10.2% en 2020, et la tendance devrait se poursuivre et s’accentuer. Cela se traduira par un besoin important en batteries pour équiper ces véhicules.
Le projet a donc pour objectif de créer une usine de fabrication de batteries pour véhicules (voitures particulières, utilitaires légers, camions) à Lambres-lez-Douai, sur la zone d’activité économique qui accueille déjà de nombreuses entreprises dont l’usine Renault Georges Besse. La proximité de l’usine Renault est un atout, puisque le groupe souhaite s’inscrire dans une démarche de développement durable.
Le porteur de projet est la société Envision-AESC Ltd (Chine) filiale du groupe Envision qui dispose déjà de quatre usines de batteries à travers le monde (Japon, Angleterre, Etats-Unis et Chine). Elle se définit comme l’entreprise leader mondial dans le domaine des technologies vertes et a été classé dans le top 10 des 50 entreprises les plus intelligentes du monde. Le groupe Envision a rejoint l’initiative mondiale « RE 100 et est devenu la première entreprise mondiale de Chine continentale à s’engager à utiliser 100 % d’électricité renouvelable d’ici 2025.

plan_renault.png

Media Folder: 

Toutefois, le plan local d’urbanisme de la commune ne permet pas l’implantation de l’usine de batteries à proximité immédiate de l’usine de construction automobile. En effet, le site pressenti inclut un secteur naturel Np dont un espace boisé classé (EBC) d’une superficie de d’environ 9.50 ha situé dans la zone concernée et qui rend impossible la construction de l’usine de batterie au sein du site industriel.

Soucieuse et consciente des enjeux climatiques et de l’impact économique du projet sur le territoire national, la commune de Lambres-lez-Douai a décidé d’engager une procédure de déclaration de projet portant sur la mise en compatibilité du Plan local d’urbanisme (PLU), et visant à permettre la concrétisation de ce projet sur le territoire lambresien.
La création d’un site d’assemblage de modules de batteries entre dans la stratégie nationale de développement des véhicules électriques, dans le cadre des projets de loi en faveur du climat et de la réduction des gaz à effet de serre. Il s’agit donc d’un projet d’intérêt général. Le projet sera également créateur d’emplois avec la création de 2000 emplois directs au terme de son implantation. Il est ainsi possible, en cas d’incompatibilité des documents d’urbanisme avec le projet, de modifier le PLU grâce à une procédure particulière prévue à l’article L300-6 du code de l’urbanisme décrite ci-dessous : 

 

Il est ainsi envisagé de reclasser la zone Np (zone naturelle de protection des paysages n’autorisant pas de constructions) en zone UE (zone dont la spécificité est d’accueillir notamment des activités industrielles) et de supprimer l’espace boisé classé. Le site est déjà desservi. Il fait partie de l’emprise du site Renault. L’implantation de l’usine de fabrication de batteries à proximité immédiate de l’usine Renault limitera considérablement les déplacements entre les 2 sites et facilitera les démarches logistiques pour leurs échanges futurs.
L’impact de cette implantation sur le milieu naturel sera limité, dans la mesure où cette dernière sera réalisée au sein de la zone industrielle, à l’intérieur du périmètre actuel de l’usine Renault. Cependant, des études faunistiques et floristiques sont en cours afin de déterminer quels sont les atteintes portées à l’environnement et dans quelles mesures il conviendra de compenser la suppression de cet espace naturel.

 

Objet de la concertation préalable : La concertation préalable porte à la fois sur le projet de construction et sur la mise en compatibilité du Plan local d’urbanisme de la commune de Lambres-lez-Douai.


Modalité de la concertation :
Pour l’information du public, un dossier de synthèse présentant les caractéristiques principales du projet ainsi que les principales modifications du document d’urbanisme, une présentation des incidences sur l’environnement et des mesures de compensation est consultable  aux horaires d’ouverture de la mairie et accessible en suivant le lien ce-contre. 
Des avis, questions et propositions peuvent être déposés sur un registre disponible en mairie aux horaires d’ouverture de la mairie ou adresser par voie postale à l’adresse suivante : Mairie de Lambres-lez-Douai, concertation préalable – construction d’une usine de batteries, 1 rue Jules Ferry, 59552 Lambres-lez-Douai.

 

Revue de presse :

Voix du Nord :
https://www.lavoixdunord.fr/1037031/article/2021-06-28/envision-prevoit-d-embaucher-des-techniciens-et-des-ingenieurs-pour-construireoix

Observateur :
https://www.lobservateur.fr/a-ne-pas-louper/2021/06/28/video-renault-douai-emmanuel-macron-veut-transformer-le-nord-en-silicon-valley-des-batteries/

Le Figaro :
https://www.lefigaro.fr/conjoncture/automobile-le-chinois-envision-mise-2-milliards-a-douai-20210627

Facebook Elysée :
https://fb.watch/v/3UpGOdHs-/

20 minutes :
https://www.20minutes.fr/politique/3071995-20210627-douai-emmanuel-macron-deplacement-lundi-lancer-usine-batteries-sino-japonaise

Lambres-lez-Douai newsletter